La recherche à la Fémis

La Fémis développe ses activités de recherche, en lien avec ses cursus et en collaboration avec des institutions diverses. Trois axes orientent ces activités :

Le département recherche rassemble les responsables de la recherche, les enseignants de l’école impliqués dans les projets de recherche et les doctorants SACRe de la Fémis.

L’activité de recherche s’effectue au sein de plusieurs cercles et avec plusieurs types de partenaires :

— Au sein du laboratoire SACRe (PSL), qui associe les chercheurs, artistes ou doctorant faisant partie de l’ENS et des écoles d’art de PSL.

— Avec d’autres établissements membres ou partenaires de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL).

— Avec des partenaires scientifiques et culturels divers.

— Avec des partenaires privés, techniques ou autres, dans le champ du cinéma et de l’audiovisuel.

Axe I. Recherche-création

Le cinéma est un objet d’étude, mais il peut être aussi considéré à partir de ses pratiques et, à ce titre, être appréhendé comme une modalité spécifique de la recherche. Associant dans sa pédagogie savoir-faire pratiques et enseignements théoriques, La Fémis développe une réflexion sur la recherche-création plus spécifiquement depuis 2012 avec sa participation au doctorat puis au laboratoire « Sciences, Art, Création, Recherche » (SACRe). Cet axe se propose d’explorer la capacité des films et des images à produire une réflexion et des formes de savoirs en dialogue avec d’autres méthodologies. Les enjeux esthétiques, les mutations techniques, la collaboration entre les pratiques artistiques, les nouvelles formes d’écriture sont au cœur de cet axe qui entre ainsi en résonance avec la pédagogie de l’École et avec la formation doctorale SACRe. Les méthodologies de ces projets de recherche intègrent la pratique artistique comme un mode propre d’investigation du réel et de production de connaissances.

Axe II. Approches interdisciplinaires : le cinéma, un objet d’étude à la croisée des disciplines

Le cinéma, en tant qu’objet d’étude, s’envisage à la croisée des disciplines, qu’il s’agisse d’esthétique et de philosophie, d’histoire, d’économie ou de sociologie.

L’évolution des formes est indissociable d’un contexte économique de production et de diffusion des films, et de leur réception par un public, qu’il convient aussi d’appréhender par des approches économiques et sociologiques. Ces questions ont fait l’objet de différentes journées d’études.

Axe III. Le cinéma comme lieu de mémoire : archives, histoire des techniques et patrimoine

En tant que lieu de transmission d’une génération de professionnels à une autre, La Fémis est également un lieu de mémoire. Les travaux au sein de cet axe portent sur la création d’archives audiovisuelles, l’histoire des techniques et des métiers, l’histoire de la pédagogie du cinéma et les enjeux de patrimoine. L’école travaille sur ces sujets en partenariat avec différents institutions et programmes de recherche : le programme de recherche international TECHNES, l’ANR « Beauviatech », la Cinémathèque française, le site de ressources PSL-Explore, l’École nationale des Chartes. Le département de la recherche organise ou participe régulièrement à des manifestations scientifiques sur l’histoire des métiers du cinéma et de la pédagogie en arts.

___________________
Pour en savoir plus :
- Le Laboratoire SACRe
- Les événements